Home / Mining Company News Releases (Unreviewed) / Le Fonds de revenu Noranda présente ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l’exercice 2017

Le Fonds de revenu Noranda présente ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l’exercice 2017

SALABERRY-DE-VALLEYFIELD, Québec, 15 mars 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Le Fonds de revenu Noranda (TSX:NIF.UN) (le “Fonds”) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le trimestre et l’exercice clos le 31 décembre 2017. À moins d’indication contraire, tous les montants présentés sont en dollars américains.

Faits saillants de l’exercice 2017

  • Le 31 janvier 2017, le conseil des fiduciaires a annoncé la suspension des distributions mensuelles aux porteurs de parts en raison des conditions défavorables du marché.
  • Glencore Canada Corporation (“Glencore Canada”) et le Fonds ont conclu une entente en vertu de laquelle Glencore Canada fournit la totalité du concentré requis par l’affinerie et achète toute la production de zinc pour la période de douze mois se terminant le 30 avril 2018.
  • Le 12 février, le personnel syndiqué a déclenché une grève à l’affinerie. Pendant la grève, la direction a maintenu l’affinerie en activité à régime réduit avec le personnel-cadre non salarié. Le 1er décembre 2017, une nouvelle convention collective, en vigueur du 1er décembre 2017 au 30 novembre 2023, a été ratifiée.
  • La production de zinc a reculé de 35 % pour se situer à 180 375 tonnes, comparativement à 277 022 tonnes en 2016.
  • Les ventes de zinc se sont chiffrées à 203 106 tonnes, en baisse de 26 % par rapport à 273 052 tonnes en 2016.
  • La seconde moitié de 2017 a représenté la première période au cours de laquelle la quasi-totalité du zinc a été produite à partir du concentré acheté selon les modalités du marché. Auparavant, le zinc était produit à partir de concentré acheté selon les modalités favorables des frais d’affinage fixes en vigueur pendant la durée initiale de la convention d’approvisionnement et de traitement.
  • Les produits nets ajustés1 se sont établis à 152,5 millions $ pour 2017, en baisse de 30 % comparativement à 218,1 millions $ pour 2016. La baisse de 65,6 millions $ découle principalement de l’incidence défavorable de la diminution des volumes de vente causée par la grève et de l’incidence défavorable des modalités du marché sur les résultats du Fonds au cours de la seconde moitié de 2017, par rapport à l’incidence favorable des frais d’affinage fixes en vigueur pendant la durée initiale de la convention d’approvisionnement et de traitement. Se reporter au tableau “Rapprochement des produits nets et des produits nets ajustés” ci-après.
  • La perte avant impôts sur le résultat a été de 35,1 millions $ en 2017, par rapport à une perte avant impôts sur le résultat de 28,9 millions $ en 2016. La perte déclarée en 2017 comprenait une perte sur les instruments financiers dérivés de 15,0 millions $ et une augmentation des coûts de main-d’œuvre de 8,8 millions $ liée aux dispositions de la nouvelle convention collective relatives à la retraite anticipée. La perte de 2016 incluait une imputation pour dépréciation sans effet de trésorerie de 55,0 millions $.
  • Le 20 juillet 2017, le Fonds a reporté la date d’échéance de la facilité de crédit renouvelable adossée à des actifs (“facilité ABL”), qui est passée du 15 novembre 2017 au 15 mars 2018.

“Le dernier exercice a été difficile pour le Fonds en raison de la fin de notre entente d’approvisionnement à long terme et de la transition vers les modalités du marché dans le contexte d’un marché qui demeure serré pour l’approvisionnement en concentré de zinc, ainsi que de la grève à notre affinerie pendant la majeure partie de l’exercice, a déclaré Mme Eva Carissimi, présidente et chef de la direction de Zinc électrolytique du Canada Limitée, gestionnaire du Fonds. Nous entreprenons l’exercice 2018, forts d’une convention collective qui sera en vigueur jusqu’en 2023 et d’un contrat en vertu duquel Glencore nous fournira le concentré dont nous avons besoin et achètera toute notre production de zinc jusqu’en 2022. Ces éléments, jumelés à notre participation au programme de rabais d’électricité destiné aux grands consommateurs industriels du gouvernement du Québec, nous convainquent de notre capacité à mettre en œuvre notre plan stratégique visant l’accroissement de la capacité et la réduction du coût unitaire d’exploitation.”

Faits saillants du quatrième trimestre de 2017

  • Les produits nets ajustés1 se sont chiffrés à 31,5 millions $, en baisse par rapport à 49,7 millions $ pour le quatrième trimestre de 2016.
  • La production de zinc s’est établie à 46 004 tonnes, en baisse par rapport à 72 291 tonnes pour le quatrième trimestre de 2016.
  • Les ventes de zinc se sont situées à 45 748 tonnes, en baisse comparativement à 69 196 tonnes pour le quatrième trimestre de 2016.

Faits saillants postérieurs à l’exercice clos le 31 décembre 2017

  • Glencore Canada et le Fonds ont conclu une entente en vertu de laquelle Glencore Canada fournit la totalité du concentré requis par l’affinerie et achète toute la production de zinc pour la période de quatre ans se terminant le 30 avril 2022.
  • Le Fonds a reporté la date d’échéance de la facilité ABL, qui est passée du 15 mars 2018 au 13 avril 2018. Maintenant que les ententes à long terme relatives au concentré et au zinc sont en vigueur, le Fonds s’emploie à remplir les conditions qui lui permettraient de reporter de nouveau la date d’échéance, soit jusqu’au 20 juillet 2020.

Résultats financiers et résultats d’exploitation de l’exercice 2017

La perte avant impôts sur le résultat s’est établie à 35,1 millions $ en 2017, comparativement à une perte avant impôts sur le résultat de 28,9 millions $ en 2016, principalement en raison de l’incidence négative de l’augmentation de la marge sur stocks tout au long de 2017, alors que le coût des stocks s’est avéré considérablement inférieur au prix actuel du zinc à la LME et de l’incidence défavorable des modalités du marché sur les résultats du Fonds au cours de la deuxième moitié de 2017, comparativement aux frais d’affinage fixes favorables en vigueur au cours de la durée initiale de la convention d’approvisionnement et de traitement. La perte de 2016 incluait une imputation pour dépréciation d’actifs de 55,0 millions $. La baisse du résultat d’un exercice à l’autre est également attribuable à la baisse des volumes de vente en raison de la grève qui a eu lieu en 2017.

L’augmentation de la marge sur stocks découle du fait que le coût des stocks, comptabilisés au coût, était considérablement inférieur à la valeur marchande du prix du zinc à la LME au 31 décembre 2017. Pendant la grève, le concentré traité par l’affinerie provenait en grande partie de chargements de concentré reçus par train en 2017. Le concentré en stock est donc demeuré entreposé tout au long de 2017. Étant donné que le concentré stocké avait été acheté en 2016 ou au début de 2017, le coût des stocks correspond au prix du zinc à la LME, qui est plus bas qu’au moment de la réception du concentré. Au 31 décembre 2017, le zinc payable en stock était évalué à 1,36 $ la livre, comparativement au prix du zinc à la LME de 1,51 $ la livre à la même date. La marge supplémentaire de 0,15 $ la livre sera réalisée lorsque les stocks à moindre coût seront transformés en métal, puis vendus. Au 31 décembre 2016, la valeur du zinc payable en stock et le prix du zinc à la LME s’établissaient tous deux à 1,16 $ la livre.

En 2017, les produits nets ajustés se sont établis à 152,5 millions $, en baisse de 30,1 % par rapport à 218,1 millions $ pour 2016. Ce déclin est essentiellement lié à l’incidence défavorable de la baisse des volumes de vente par suite de la grève et à l’incidence défavorable des modalités du marché sur les résultats du Fonds pendant la seconde moitié de 2017.

La production de zinc a diminué de 34,9 %, passant de 277 022 tonnes en 2016 à 180 375 tonnes en 2017.

Les ventes de zinc ont été de 203 106 tonnes en 2017, ce qui représente une baisse de 25,6 % comparativement aux 273 052 tonnes vendues en 2016.

Pour 2017, les flux de trésorerie affectés aux activités d’exploitation ont représenté 43,9 millions $, et tenaient compte de l’incidence défavorable d’une augmentation de 56,3 millions $ des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement découlant principalement d’une hausse des créances clients et d’une baisse des dettes fournisseurs, le tout en partie contrebalancé par une diminution des stocks. En 2016, les flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation s’étaient élevés à 35,0 millions $ et tenaient compte de l’incidence négative d’une hausse de 0,6 million $ des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement découlant surtout d’un accroissement des stocks et des créances clients, le tout compensé par une augmentation des dettes fournisseurs et des charges à payer.

Les coûts de production avant la variation des stocks se sont situés à 110,4 millions $ en 2017, comparativement à 141,1 millions $ en 2016. Ce recul de 30,7 millions $ est attribuable à une baisse de production et à la grève, en partie contrebalancé par une augmentation de 8,8 millions $ des coûts de main-d’œuvre liée aux dispositions de la nouvelle convention collective relatives à la retraite anticipée.

En novembre 2016, le Fonds a présenté une demande au ministère des Finances du Québec en vue de participer à son programme de réduction des tarifs d’électricité destiné aux grands consommateurs industriels. En février 2017, le Fonds a reçu un avis l’informant que sa demande avait été acceptée à condition de franchir d’autres étapes. En octobre 2017, le Fonds a déposé son premier rapport sur ses projets d’investissement admissibles auprès du ministère des Finances du Québec. Le Fonds a reçu un avis l’informant de l’approbation du rapport sur les projets d’investissement admissibles par le ministère des Finances. Par conséquent, le Fonds a vu sa facture d’électricité diminuer de 20 % dès octobre 2017. La réduction de la facture d’électricité accordée devrait couvrir une période de neuf à douze mois à compter du rapport initial.

Au 31 décembre 2017, la dette du Fonds s’élevait à 108,7 millions $, en hausse par rapport à 47,7 millions $ à la fin de décembre 2016. L’augmentation de la dette du Fonds s’explique surtout par la hausse des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement découlant de la progression du prix du zinc. La trésorerie du Fonds s’établissait à 1,8 million $ au 31 décembre 2017, en baisse comparativement à 1,9 million $ au 31 décembre 2016.

Le 20 juillet 2017, le Fonds a reporté au 15 mars 2018 la date d’échéance de la facilité ABL, ce qui lui donne accès à un capital pouvant atteindre 150 millions $. Les modalités de la facilité ABL demeurent essentiellement inchangées. Le Fonds a de nouveau reporté l’échéance de la facilité ABL, soit jusqu’au 13 avril 2018, et maintenant que les ententes à long terme relatives au concentré et au zinc sont en vigueur, il s’emploie à remplir les conditions qui lui permettraient de reporter de nouveau la date d’échéance, soit jusqu’au 20 juillet 2020.

Perspectives du Fonds

Le principal défi auquel est confronté le Fonds est la capacité de l’affinerie de poursuivre ses activités de manière rentable selon les modalités du marché, y compris les frais de traitement du marché.

Selon les analystes du secteur, comme Wood Mackenzie et CRU, le resserrement du marché du concentré amorcé en 2016 s’est poursuivi en 2017 et au début de 2018. Ce resserrement du marché résulte de l’insuffisance de l’approvisionnement attribuable à la fermeture de plusieurs mines importantes au cours des dernières années et à la demande mondiale en concentré. Les frais de traitement au comptant ont diminué, passant de 175 $ la tonne métrique sèche en décembre 2015 à 40 $ la tonne métrique sèche en décembre 2016. Alors que le marché du concentré demeure serré, les frais de traitement au comptant ont été en moyenne de 38 $ la tonne métrique sèche tout au long de 2017 et se sont situés seulement entre 15 $ et 20 $ la tonne métrique sèche en moyenne au cours du quatrième trimestre de 2017. Malgré la conjoncture serrée, le Fonds a quand même pu se procurer les qualités et les quantités de concentré dont il avait besoin grâce à une entente avec Glencore Canada visant l’approvisionnement en concentré pour la période de douze mois allant de mai 2017 à avril 2018 selon un frais de traitement fixe. Du fait de ce resserrement sur le marché du concentré, les modalités du marché n’ont pas été aussi avantageuses pour le Fonds que les frais fixes dont il bénéficiait depuis sa création et jusqu’au 2 mai 2017. Les sociétés minières sont habituellement en mesure de négocier des frais de traitement moins élevés lorsque le marché du concentré est serré du fait de la concurrence accrue pour l’approvisionnement en concentré entre les affineries.

En outre, le Fonds a pu obtenir les qualités et les quantités de concentré dont il a besoin grâce à une entente avec Glencore Canada visant l’approvisionnement en concentré pour la période de quatre ans allant de mai 2018 à avril 2022. Les frais de traitement liés à cet approvisionnement seront négociés annuellement en fonction des conditions du marché et les frais de traitement seront fixes pour la période de douze mois allant de mai 2018 à avril 2019. Grâce aux plus récentes négociations, le Fonds a la possibilité de diversifier ses sources d’approvisionnement à compter de 2020. Le Fonds peut décider de se prévaloir de cette possibilité en fonction des conditions du marché.

Le troisième trimestre de 2017 a constitué le premier trimestre au cours duquel la majeure partie du zinc vendu a été produite à partir de concentré acheté selon les modalités du marché, ce qui aura pour effet dans l’avenir d’accroître la sensibilité du Fonds au prix du zinc et aux frais de traitement, et la variabilité de ses résultats d’exploitation.

Conférence téléphonique sur les résultats du quatrième trimestre et de l’exercice 2017 :

Date : Le 15 mars 2018 à 10 h 30 (HE)
Numéro à composer : 647-788-4919 ou
Numéro sans frais en Amérique du Nord : 1-877-291-4570

Pour accéder à la webdiffusion et visionner le diaporama à partir du site Web du Fonds de revenu Noranda : http://www.fondsderevenunoranda.com/investor/conference.php ou cliquer sur le lien suivant : https://edge.media-server.com/m6/p/qf4eg6b9.

Numéro à composer : 416-621-4642 ou
Numéro sans frais en Amérique du Nord : 1-800-585-8367

Version en différé de la conférence téléphonique :
Le code d’accès est le 4499949. Une fois le code entré, vous serez invité à fournir votre nom ainsi que celui de votre société.

La version en différé sera disponible jusqu’à minuit le 29 mars 2018.

La version intégrale du rapport de gestion et des états financiers consolidés non audités du quatrième trimestre et de l’exercice 2017 sera publiée plus tard aujourd’hui sur http://www.sedar.com ainsi que sur le site Web du Fonds, à l’adresse http://www.fondsderevenunoranda.com/investor/financials.php.

Les lecteurs sont prévenus que le résumé contenu dans le présent communiqué de presse contient des informations limitées. Il ne s’agit pas d’une source d’information appropriée pour les lecteurs qui n’ont pas une bonne connaissance du Fonds. En aucun cas, le communiqué de presse n’est un substitut des états financiers consolidés et du rapport de gestion, car des informations essentielles à une prise de décision éclairée pourraient échapper à un lecteur qui ne s’appuie que sur le présent résumé.

Assemblée générale annuelle

Le Fonds tiendra son assemblée générale annuelle (“AGA”) le 27 avril 2018 dans la salle Gault de l’Hôtel Plaza Valleyfield, au 40, avenue du Centenaire, à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec. Après l’AGA, une visite des installations sera organisée pour les porteurs de parts et les analystes qui souhaitent y participer. Le nombre de places est limité et les personnes intéressées doivent s’inscrire à l’avance. Pour vous inscrire, veuillez communiquer avec Valérie Bourdon, à l’adresse [email protected].

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient de l’information prospective et des énoncés prospectifs au sens où l’entendent les lois sur les valeurs mobilières applicables. L’information prospective comporte des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les événements, les résultats ou le rendement réels diffèrent considérablement de ceux avancés dans ces énoncés prospectifs, de façon expresse ou implicite. Par conséquent, le Fonds ne peut garantir que l’information prospective ou les énoncés prospectifs se concrétiseront.

Ces risques et incertitudes comprennent notamment les conditions commerciales et économiques générales, la capacité du Fonds d’exercer ses activités à des niveaux normaux de production, les exigences relatives aux dépenses d’investissement du Fonds et les autres risques et incertitudes généraux énoncés dans les documents d’information continue du Fonds déposés sur SEDAR, à l’adresse www.sedar.com.

L’information prospective figurant dans le présent communiqué de presse est fondée, entre autres, sur les estimations, les attentes, les hypothèses, les prévisions et les intentions de la direction qui sont, à son avis, raisonnables en date des présentes. Ces dernières sont toutefois assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes. À moins que la loi ne l’exige, le Fonds ne s’engage aucunement à mettre à jour, par écrit ou oralement, l’information prospective ou les énoncés prospectifs qui peuvent être communiqués à l’occasion par le Fonds ou en son nom.

Le Fonds de revenu Noranda est une fiducie de revenu dont les parts sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole “NIF.UN”. Le Fonds de revenu Noranda est propriétaire de l’affinerie de zinc électrolytique et de ses actifs connexes (l’”affinerie”) situés à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec. L’affinerie est la deuxième affinerie de zinc en importance en Amérique du Nord et la première dans l’est de l’Amérique du Nord, où se trouve la majorité des clients. L’affinerie produit du métal de zinc affiné et divers sous-produits à partir du concentré provenant de sources externes. L’affinerie est exploitée et gérée par Zinc électrolytique du Canada Limitée, filiale en propriété exclusive de Glencore Canada Corporation.

Tous les montants sont en dollars américains, à moins d’indication contraire.

Pour plus de renseignements sur le Fonds de revenu Noranda, consulter son site Web, à l’adresse www.fondsderevenunoranda.com.

Principaux inducteurs de rendement
Le tableau suivant présente un sommaire des principaux inducteurs de rendement du Fonds :

  Trois mois clos les 31 décembre Douze mois clos les 31 décembre  
Trois mois clos les 31 décembre 2017 2016   2017 2016  
Concentré et zinc secondaire affinés (en tonnes)   97,632    125,585      414,912    529,745   
Teneur en zinc (%)   51.8    51.9      52.2    52.2   
Récupération de zinc (%)   95.4    97.0      96.5    97.5   
Production de métal de zinc (en tonnes)   46,004    72,291      180,375    277,022   
Ventes de métal de zinc (en tonnes)   45,748    69,196      203,106    273,052   
Ventes de cathodes de zinc (en tonnes)   20,000    –      20,000    –   
Prix du zinc à la LME plus la prime ($ la livre)   1.53    1.21      1.38    1.02   
Prix moyen du zinc à la LME ($ la livre)   1.47    1.14      1.31    0.95   
Produits tirés des sous-produits (en millions $)   2.4    6.9      12.2    20.3   
Production de gâteaux de cuivre (en tonnes)   413    803      1,880    2,841   
Ventes de gâteaux de cuivre (en tonnes)   220    1,025      1,580    3,114   
Production d’acide sulfurique (en tonnes)   79,566    95,344      340,980    423,433   
Ventes d’acide sulfurique (en tonnes)   72,059    84,710      343,480    426,704   
Prix moyen du cuivre à la LME ($ la livre)   3.09    2.40      2.80    2.21   
Prix à marge garantie de l’acide sulfurique ($ la tonne)   20    49      20    30   
Taux de change moyen $ US/$ CA   1.27    1.33      1.30    1.33   
* 1 tonne = 2 204,62 livres            

PRINCIPALES INFORMATIONS FINANCIÈRES ET INFORMATION SUR L’EXPLOITATION                      
  Trois mois clos les
31 décembre
    Douze mois clos les
31 décembre
(en milliers $) 2017     2016     2017     2016  
                       
Information des états du résultat global                      
Produits des activités ordinaires 215,755     177,805     663,656     579,769  
Coûts d’achat des matières premières 181,127     113,974     523,058     375,480  
Produits des activités ordinaires, moins les coûts d’achat des matières premières 34,628     63,831     140,598     204,289  
Autres charges :                      
Production   40,175       36,122     118,902     142,061  
Frais de vente et frais administratifs   4,525       4,691       20,382       18,638  
Perte (profit) de change   208       5,120       (1,507 )     (2,475 )
Perte (profit) sur les instruments financiers dérivés   13,585       (3,601 )     15,011       (2,546 )
Amortissement des immobilisations corporelles   4,338       5,102       18,100       20,919  
Charge (recouvrement) au titre de l’obligation de réhabilitation   398       (1,389 )     (423 )     (1,644 )
Dépréciation des actifs non financiers   –       39,012       –       55,032  
Résultat avant charges financières et impôts sur le résultat (28,601 )   (21,226 )   (29,867 )   (25,696 )
Charges financières, montant net 1,803     1,050     5,211     3,182  
Résultat avant impôts sur le résultat (30,404 )   (22,276 )   (35,078 )   (28,878 )
Recouvrement d’impôt exigible et différé    (6,960 )     (4,373 )     (8,267 )     (6,410 )
Résultat attribuable aux porteurs de parts et à la participation ne donnant pas le contrôle (23,444 )   (17,903 )   (26,811 )   (22,468 )
Distributions aux porteurs de parts, déduction faite du recouvrement d’impôt   –     1,696     711     9,932  
Diminution des actifs nets attribuables aux porteurs de parts et à la participation ne donnant pas le contrôle (23,444 )   (19,599 )   (27,522 )   (32,400 )
Autres éléments du résultat global   (470 )     1,270       7,737       6,543  
Résultat global (23,914 )   (18,329 )   (19,785 )   (25,857 )

Information des états de la situation financière         31 déc. 2017   31 déc. 2016
Trésorerie           1,819     1,912
Stocks           171,655     180,670
Créances clients           136,823     76,920
Impôts sur le résultat à recevoir           9,918     3,724
Immobilisations corporelles           104,579     103,008
Total de l’actif           439,101     384,312
Dettes fournisseurs et charges à payer           125,405     130,723
Facilité renouvelable ABL           108,696     47,655
Total des passifs, à l’exclusion des actifs nets attribuables aux porteurs de parts         282,768     208,194

  Trois mois clos les
31 décembre
    Douze mois clos les
31 décembre
 
Information des tableaux des flux de trésorerie 2017     2016     2017     2016  
Flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation avant
   les distributions au comptant et la variation nette des
   éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement
(7,357 )   13,879     13,170     46,008  
Distributions au comptant       (2,108 )     (711 )   (10,344 )
Variation nette des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement (1,220 )   11,336     (56,327 )   (633 )
Flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation (8,577 )    23,107     (43,868 )   35,031  
Flux de trésorerie liés aux activités d’investissement (6,269 )   (10,114 )   (15,813 )   (19,823 )
Flux de trésorerie liés aux activités de financement 16,387     (12,237 )   59,652     (14,618 )
Incidence du changement de monnaie fonctionnelle   –       37       (64 )     (35 )
Augmentation (diminution) nette de la trésorerie   1,541       793       (93 )     555  

Rapprochement des produits nets et des produits nets ajustés        
Pour les trois mois clos les 31 décembre        
(en milliers $) 2017   2016  
Produits nets   34,628     63,831  
Ajustements au titre du règlement du concentré payable/du zinc à recevoir   (9,258 )   (18 )
Augmentation de la marge sur stocks, déduction faite des ajustements au titre
  du règlement du concentré payable/du zinc à recevoir
  19,731     (12,595 )
Perte de change   –     (5,120 )
(Perte) profit sur les instruments financiers dérivés    (13,585 )   3,601  
Produits nets ajustés   31,516     49,699  

Rapprochement des produits nets et des produits nets ajustés      
Pour les exercices clos les 31 décembre      
(en milliers $) 2017   2016
Produits nets  140,598    204,289
Ajustements au titre du règlement du concentré payable/du zinc à recevoir   (2,347 )   6,658
Augmentation de la marge sur stocks, déduction faite des ajustements au titre du règlement du concentré payable/du zinc à recevoir   27,731     2,105
Profit de change   1,549     2,475
(Perte) profit sur les instruments financiers dérivés  (15,011 )   2,546
Produits nets ajustés 152,520   218,073

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Michael Boone, vice-président et chef de la direction financière, Zinc électrolytique du Canada limitée, gestionnaire du Fonds de revenu Noranda
Tél. : 416-775-1561
[email protected]

1 Par produits nets ajustés, on entend les produits moins les coûts d’achat des matières premières (“produits nets”), exclusion faite des ajustements latents au titre du règlement du zinc payable contenu dans le concentré et compte tenu de la variation de la marge sur stocks, du profit/de la perte de change ainsi que du profit/de la perte sur les instruments financiers dérivés. Les produits nets et les produits nets ajustés font l’objet d’un rapprochement ci-après. Le Fonds utilise les produits nets ajustés parce qu’il considère que cette mesure est la plus représentative des produits générés au cours d’une période donnée et qu’elle lui permet de comparer les revenus générés pour la période considérée avec ceux des périodes antérieures.

 

Disclaimer: This is an unedited and minimally reviewed public mining company press release originally published at http://feeds.mwnewsroom.com/article/rss?id=2175261. We have linked to our knowledge base articles from within the content of this release in order to help explain some of the terminology used and provide continuity from previous and related news coverage. You can access more in-depth mining company project reviews on our site, as well a knowledge base of articles on mineral exploration, mining and geology-related topics.

About Staff @ Geology for Investors

Geology for Investors seeks to demystify mineral exploration and mining projects for mining company investors. All of our writers and contributors are experienced and educated in geology and the geosciences.