Home / Mining Company News Releases (Unreviewed) / Cameco présente ses résultats pour le troisième trimestre

Cameco présente ses résultats pour le troisième trimestre

SASKATOON, SASKATCHEWAN–(Marketwired – 29 oct. 2017) –

devise : CAD (sauf mention contraire)

Cameco (TSX:CCO)(NYSE:CCJ) a communiqué aujourd’hui ses résultats financiers et opérationnels consolidés pour le troisième trimestre terminé le 30 septembre 2017, conformément aux Normes internationales d’information financière (IFRS).

« Nos résultats du troisième trimestre étaient prévus et ils correspondent aux perspectives que nous avions annoncées au deuxième trimestre, a déclaré le président et chef de la direction, Tim Gitzel. Ils reflètent, de plus, une stratégie délibérée de renforcer l’entreprise à long terme.

Le marché a peu changé et nous continuons à faire face à une conjoncture difficile, les cours au comptant moyens de l’uranium atteints depuis le début de l’exercice étant en baisse d’environ 20 %, par rapport à la moyenne annuelle de 2016. En phase avec les autres mesures rigoureuses que nous avons prises pour remédier à cette diminution des prix, nous avons apporté, au cours du trimestre, certains changements à l’organisation de nos activités de marketing à l’échelle mondiale. Cela a impliqué des frais ponctuels de 5 millions de dollars, mais, d’après nos prévisions, nous devrions réduire nos coûts entre 8 et 10 millions de dollars par année une fois la mise en œuvre terminée.

Nous avons revu à la baisse nos perspectives de production pour l’exercice, qui sont passées de 25,2 millions de livres à 24 millions de livres. Cette réduction s’explique par des retards de production à Key Lake, causés par les travaux à faire sur le circuit de calcination, et par une production plus faible que prévu à Smith Ranch-Highland. Compte tenu de notre position d’inventaire, nous sommes prêts à accepter, cette année, une certaine irrégularité de la production, variabilité qui, selon nous, pourrait persister à l’avenir si les conditions actuelles du marché se maintiennent. Cependant, nous ne compromettrons pas la sécurité, l’environnement ni la santé à long terme de l’entreprise.

Grâce à nos mesures prudentes, nous continuons de générer de solides flux de trésorerie et prévoyons qu’ils dépasseront, cette année, les 312 millions déclarés en 2016 malgré une baisse des bénéfices.

Étant donné que nous n’avons aucun contrôle sur le moment de la reprise des marchés, nous continuons à mettre l’accent sur notre stratégie de premier niveau; à chercher à être aussi structurés et efficaces que possible; à gérer de façon responsable notre production, notre inventaire et nos achats; à protéger et à accroître la valeur de notre portefeuille de contrats et à maximiser les flux de trésorerie tout en maintenant notre cote d’évaluation de première qualité. En fin de compte, notre objectif est de demeurer compétitifs et de positionner l’entreprise de façon à ce qu’elle soit aux premières loges lorsque le marché aura besoin de plus d’uranium. »

Sommaire des résultats et événements du troisième trimestre :

  • Pertes nettes de 124 millions de dollars; pertes nettes ajustées de 50 millions de dollars : Comme prévu, les conditions tarifaires des contrats que nous avons honorés au cours du trimestre ont été inférieures, ce qui s’est traduit par une réduction du prix de vente réalisé moyen ainsi que par une augmentation des coûts unitaires de production causée par la mise en œuvre d’un congé d’été obligatoire et d’arrêts prévus pour l’entretien dans nos installations du nord de la Saskatchewan. De plus, la comparaison entre 2017 et 2016 met en lumière le fait que nos résultats du troisième trimestre ont subi l’impact de la perte de revenus découlant du contrat contesté de TEPCO et des coûts ponctuels engagés pour mener à bien le changement d’organisation de nos activités de marketing, notamment les charges de dépréciation de 111 millions de dollars reliées à NUKEM.
  • Mise à jour des perspectives annuelles : Dans notre rapport de gestion du troisième trimestre, nous avons apporté les mises à jour suivantes à notre tableau des perspectives financières pour 2017 : dans notre segment de l’uranium, nous prévoyons une production de 24 millions de livres, des volumes de livraisons entre 32 et 33 millions de livres, un prix de vente réalisé moyen de 47,50 $/lb et un prix de revient unitaire moyen compris entre 35 $/lb et 36 $/lb. Sur une base consolidée, nous prévoyons des charges fiscales inférieures à 10 millions de dollars et des dépenses en immobilisations de 160 millions de dollars. Compte tenu des perspectives présentées dans le tableau et des hypothèses relatives au prix de l’uranium et aux taux de change utilisés et indiqués dans le tableau ci-dessous, et comme nous l’avons indiqué au deuxième trimestre, nous continuons à prévoir une baisse du bénéfice net ajusté de 2017 par rapport à 2016. Toutefois, pour 2017, nous prévoyons toujours que le flux monétaire issu de nos opérations devrait être supérieur aux 312 millions de dollars publiés en 2016. Ces renseignements de nature prospective sont fondés sur des hypothèses supplémentaires et sont assujettis aux risques importants dont il est question à la rubrique Avertissement concernant les énoncés prospectifs ci-dessous.
  • Fin du procès avec l’ARC : Les plaidoiries ont pris fin le 13 septembre 2017. La décision du juge pourrait prendre, selon nos prévisions, de 6 à 18 mois. Nous restons confiants au sujet de notre position.
  • Établissement du calendrier d’arbitrage de TEPCO : Les trois arbitres ont été nommés et, selon le calendrier qu’ils ont établi, la cause sera entendue au cours du premier trimestre de 2019. Cependant, le moment auquel la décision définitive sera prise dépendra de la durée des délibérations des arbitres après la fin de l’audience.
Résultats financiers consolidés
FAITS SAILLANTS SUR LES RÉSULTATS CONSOLIDÉS TRIMESTRE
CLOS AU 30
SEPTEMBRE
PÉRIODE DE
NEUF MOIS
CLOS AU 30
SEPTEMBRE
(EN MILLIONS $, SAUF MENTION CONTRAIRE) 2017 2016 VARIATION 2017 2016 VARIATION
Chiffre d’affaires 486 670 (27 %) 1348 1544 (13 %)
Marge brute 51 146 (65 %) 199 307 (35 %)
Bénéfice net (perte nette) attribuable aux actionnaires (124) 142 (187 %) (143) 83 (272 %)
$ par action ordinaire (résultat de base) (0,31) 0,36 (186 %) (0,36) 0,21 (271 %)
$ par action ordinaire (après dilution) (0,31) 0,36 (186 %) (0,36) 0,21 (271 %)
Pertes nettes ajustées (mesures non-IFRS, voir ci-dessous) (50) 118 (142 %) (122) 54 (326 %)
$ par action ordinaire (résultat ajusté et après dilution) (0,13) 0,30 (143 %) (0,31) 0,14 (321 %)
Flux de trésorerie provenant des activités (après variation du fonds de roulement) 154 385 (60 %) 276 57 >100 %

L’information financière présentée pour le trimestre et la période de neuf mois terminés le 30 septembre 2016 et le 30 septembre 2017 n’est pas vérifiée.

BÉNÉFICE NET

Le tableau suivant montre ce qui a contribué à la variation du bénéfice net et du bénéfice net ajusté (mesure non-IFRS, voir ci-dessous) au troisième trimestre et durant les neuf premiers mois de 2017 par rapport aux mêmes périodes en 2016.

VARIATIONS DES REVENUS
(MILLIONS $)
TRIMESTRE CLOS
30 SEPTEMBRE
PÉRIODE DE NEUF
MOIS CLOS
30 SEPTEMBRE
IFRS AJUSTÉ IFRS AJUSTÉ
Bénéfice net – 2016 142 118 83 54
Variation du bénéfice brut par segment
(Nous calculons le bénéfice brut en déduisant du revenu le coût des produits et services vendus ainsi que la dépréciation et les amortissements.)
Uranium Hausse (diminution) du volume des ventes (2) (2) 17 17
Baisse des prix réalisés ($ US) (131) (131) (243) (243)
Impact des taux de change sur les prix réalisés (4) (4) (7) (7)
Baisse des coûts 35 35 111 111
Changement – uranium (102) (102) (122) (122)
Services du cycle de combustible Baisse du volume des ventes (4) (4) (9) (9)
Hausse des prix réalisés ($ CAD) 13 13 34 34
Augmentation des coûts (18) (18) (27) (27)
Changement – services du cycle de combustible (9) (9) (2) (2)
NUKEM Marge brute 14 14 10 16
Changement – NUKEM 14 14 10 16
Diminution (hausse) des dépenses administratives (1) (1) 26 26
Diminution (augmentation) des charges de dépréciation (111) 13
Diminution des frais d’exploration 2 2 13 13
Provision pour remise en état de Rabbit Lake 3 9
Perte (bénéfice) sur cession d’actifs (1) (1) 3 3
Baisse de la perte (diminution du bénéfice) sur les instruments dérivés 34 21 (8) 39
Pertes plus élevées dans l’échange de devises (30) (30) (16) (16)
Gain sur les règlements des contrats clients en 2016 (59) (59) (59) (59)
Baisse du recouvrement d’impôt sur le revenu (7) (4) (97) (78)
Autres 1 1 4 4
Pertes nettes – 2017 (124) (50) (143) (122)

BÉNÉFICE NET AJUSTÉ (MESURES NON-IFRS)

Le bénéfice net ajusté est une mesure qui ne présente pas de signification normalisée ou de base de calcul cohérente selon les normes IFRS (mesure non-IFRS). Nous utilisons cette mesure comme un moyen plus utile de comparer notre rendement financier d’une période à l’autre. Nous estimons que, en plus des mesures classiques préparées conformément aux normes IFRS, certains investisseurs utilisent ces renseignements pour évaluer notre performance. Le bénéfice net ajusté est notre bénéfice net attribuable aux actionnaires, ajusté pour mieux refléter la performance financière sous-jacente pour la période considérée. La mesure du bénéfice ajusté reflète la correspondance entre le bénéfice net de notre programme de couverture et les flux de devises étrangères pour la période de référence concernée, et a aussi été ajustée en fonction des ajustements du prix d’achat des stocks de NUKEM, des charges de dépréciation, des provisions de réclamation de Rabbit Lake et des impôts sur le revenu sur les ajustements.

Le bénéfice net ajusté constitue une information supplémentaire non normalisée. Il ne doit pas être considéré de façon isolée et ne doit pas remplacer l’information financière préparée selon les normes comptables. D’autres sociétés peuvent calculer cette mesure différemment et il se peut donc que vous ne puissiez pas effectuer une comparaison directe avec des mesures similaires présentées par ces sociétés.

Le tableau suivant rapproche le bénéfice net ajusté de 2017 pour le troisième trimestre et les neuf premiers mois de l’exercice et notre bénéfice net des périodes correspondantes.

TRIMESTRE
CLOS AU
30 SEPTEMBRE
PÉRIODE DE
NEUF MOIS
CLOS AU
30 SEPTEMBRE
(MILLIONS $) 2017 2016 2017 2016
Bénéfice net (perte nette) attribuable aux actionnaires (124 ) 142 (143 ) 83
Ajustements
Ajustements sur les produits dérivés de l’échange de devises (40 ) (27 ) (106 ) (153 )
Ajustement du prix d’achat des stocks de NUKEM (6 )
Charges de dépréciation 111 111 124
Provision pour remise en état de Rabbit Lake (9 ) (6 ) (15 ) (6 )
Impôts sur le revenu sur les ajustements 12 9 31 12
Bénéfice net ajusté (perte) (50 ) 118 (122 ) 54

Faits saillants de certains segments

TRIMESTRE
CLOS AU 30
SEPTEMBRE
PÉRIODE DE
NEUF MOIS
CLOS AU 30
SEPTEMBRE
POINTS SAILLANTS 2017 2016 VARIATION 2017 2016 VARIATION
Uranium Volume de production (millions lb) 3,1 5,9 (47 %) 16,9 19,9 (15 %)
Volume des ventes (millions lb)1 9,2 9,3 (1 %) 21 19,9 6 %
Prix de vente réalisé moyen ($ USD/lb) 32,42 43,37 (25 %) 34,15 42,92 (20 %)
($ CAD/lb) 41,66 56,34 (26 %) 44,86 56,77 (21 %)
Chiffre d’affaires (millions $)1 385 526 (27 %) 943 1 129 (16 %)
Marge brute (millions $) 51 153 (67 %) 179 301 (41 %)
Services du cycle de combustible Volume de production (millions kg U) 0,6 0,6 5,4 6,5 (17 %)
Volume des ventes (million kg U)1 2,5 3,5 (29 %) 6,9 8,7 (21 %)
Prix de vente réalisé moyen ($ CAD/kg U) 27,27 22,09 23 % 29,94 25,06 19 %
Chiffre d’affaires (millions $)1 69 77 (10 %) 206 217 (5 %)
Marge brute (millions $) 4 12 (67 %) 42 44 (5 %)
NUKEM Ventes d’uranium (millions lb)1 1,1 1,5 (27 %) 6 4 50 %
Prix de vente réalisé moyen ($ CAD/lb) 28,72 43,52 (34 %) 33,22 48,89 (32) %
Chiffre d’affaires (millions $)1 32 67 (52 %) 198 198
Perte brute (millions $) (1) (15) (93 %) (16) (26) (38 %)
1 Aucune transaction importante n’a été effectuée entre les segments au cours des périodes indiquées. Veuillez consulter notre rapport de gestion du troisième trimestre pour obtenir plus de renseignements.

Rapport de gestion et états financiers

Le rapport de gestion et les états financiers intérimaires consolidés résumés non vérifiés du troisième trimestre fournissent une explication détaillée de nos résultats d’exploitation pour la période de trois mois et la période de neuf mois terminées le 30 septembre 2017, par rapport aux périodes correspondantes de l’exercice précédent. Ce communiqué de presse doit être lu conjointement avec ces documents, ainsi qu’avec nos états financiers consolidés vérifiés et notes complémentaires pour l’exercice clos le 31 décembre 2016, avec le rapport de gestion annuel et du deuxième trimestre et avec notre plus récente notice annuelle, documents qui sont tous disponibles sur notre site Web à cameco.com, sur SEDAR à sedar.com et sur EDGAR à sec.gov/edgar.shtml.

Personnes qualifiées

Les renseignements techniques et scientifiques mentionnés dans le présent document concernant notre propriété de McArthur River/Key Lake ont été approuvés par les personnes suivantes, qualifiées en vertu de la norme NI 43-101 :

  • Les Yesnik, directeur général, McArthur River/Key Lake, Cameco
  • Greg Murdock, directeur de la mine, McArthur River, Cameco

Avis relatif au dividende trimestriel

Nous avons annoncé aujourd’hui que notre conseil d’administration avait approuvé un dividende trimestriel de 0,10 $ par action pour les actions ordinaires de la société en circulation payable le 15 janvier 2018 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 29 décembre 2017.

Avertissement concernant les énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse inclut des déclarations et des renseignements sur nos attentes pour le futur qui sont considérés être des énoncés prospectifs. Ces informations prospectives représentent notre point de vue actuel et peuvent changer considérablement, et les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux que nous prévoyons à l’heure actuelle. Exemples de renseignements prospectifs contenus dans le présent document : nos attentes relatives aux réductions de coûts annuelles découlant de la mise en œuvre intégrale des changements apportés à nos activités de marketing à l’échelle mondiale; notre bénéfice net ajusté et nos prévisions de flux de trésorerie ajustés pour 2017; les mises à jour de notre tableau des perspectives pour 2017, y compris pour notre segment de l’uranium : la production d’uranium, les volumes de livraison, le prix de vente réalisé moyen et le prix de revient moyen prévus pour 2017 et, sur une base consolidée 2017, les charges fiscales et les dépenses en immobilisations prévues; nos prévisions relatives à d’autres variations dans la production d’uranium à l’avenir si les conditions actuelles du marché se maintiennent; et nos attentes concernant le délai de 6 à 18 mois avant l’obtention de la décision du juge dans le procès avec l’ARC et au sujet de l’affaire en arbitrage avec TEPCO qui sera entendue au cours du premier trimestre de 2019. Les risques importants qui pourraient entraîner un résultat différent incluent : des changements inattendus dans la demande d’uranium, notre production, nos achats, nos ventes et nos coûts, nos impôts et taxes, nos estimations des réserves et des ressources minérales, les taux de change actuels et les règlements ou politiques du gouvernement; le risque que les prix réels de l’uranium et notre prix de vente réalisé moyen soient inférieurs à ceux prévus; le risque de litiges ou d’arbitrages contre nous qui auraient un résultat défavorable; le risque que nos contreparties contractuelles ne puissent honorer leurs engagements; le risque que nos stratégies de réduction des coûts soient infructueuses ou aient des conséquences imprévues; le risque que notre estimation du bénéfice net ajusté ou de nos flux de trésorerie estimatifs pour 2017 se révèle inexacte; et le risque que nos estimations et nos prévisions s’avèrent inexactes.
Dans la présentation de l’information prospective, nous avons formulé des hypothèses importantes qui pourraient s’avérer erronées : la demande en uranium et prix de celui-ci; notre production, nos achats, nos ventes, notre prix de vente réalisé moyen, nos dépenses en immobilisations et nos coûts; les impôts et taux de change actuels; les conditions du marché et d’autres facteurs sur lesquels reposent la mise à jour de nos perspectives pour 2017 ainsi que nos estimations du bénéfice net et des flux de trésorerie ajustés pour 2017; l’exactitude de nos estimations du bénéfice net ajusté et des flux de trésorerie de 2017 et celle de nos réserves minérales et autres estimations; l’absence de règlements ou de politiques gouvernementales nouvelles et défavorables; l’issue réussie de toute action en litige ou arbitrage contre nous; le moment où le juge prendra sa décision dans le procès avec l’ARC et la date de l’audience dans l’affaire d’arbitrage avec TEPCO; notre capacité à honorer des contrats selon les termes convenus et l’atteinte des objectifs de nos stratégies de réduction des coûts. Nous vous recommandons également de consulter notre rapport de gestion trimestriel et notre notice annuelle la plus récente qui comprennent une présentation des autres risques significatifs qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement de nos attentes actuelles et des autres hypothèses importantes que nous avons émises. Les renseignements prospectifs visent à vous aider à comprendre les opinions actuelles de la direction sur nos perspectives à court terme et à long terme, et sont susceptibles de ne pas être appropriés à d’autres fins. Nous ne mettrons pas nécessairement ces informations à jour, à moins que les lois sur les valeurs mobilières ne l’exigent.

Téléconférence

Nous vous invitons à participer à notre téléconférence du troisième trimestre le vendredi 27 octobre 2017, à 13 h (heure de l’Est).

Tous les investisseurs et les représentants des médias sont invités à y participer. Pour vous joindre à la conférence téléphonique, veuillez composer le 1-800-319-4610 (Canada et É.-U.) ou le 604-638-5340. Un préposé acheminera votre appel. Les diapos et une webémission en direct de la téléconférence seront accessibles au moyen d’un lien affiché sur le site cameco.com. Vous trouverez ce lien sur notre page d’accueil le jour de la téléconférence.

Un enregistrement de la téléconférence sera disponible :

  • sur notre site Internet cameco.com peu après la téléconférence;
  • en différé jusqu’au 27 novembre 2017 à minuit (HE), en composant le 1 800 319 6413 (Canada et États-Unis) ou le 604 638-9010 (code d’accès : 1745).

Date de diffusion des résultats du quatrième trimestre et de l’année

Nous avons l’intention d’annoncer nos résultats du quatrième trimestre et nos résultats financiers et d’exploitation consolidés pour l’année à la fermeture des marchés le 9 février 2018. Les dates de diffusion des résultats sont sujettes à modification.

Profil de la société

Nous sommes l’un des plus importants producteurs d’uranium au monde, un important fournisseur de services de conversion et l’un des deux fabricants de combustible CANDU au Canada. Notre position concurrentielle repose sur notre participation majoritaire dans les plus grandes réserves à teneur élevée au monde, ainsi que sur nos faibles coûts d’exploitation. Nos produits d’uranium servent à générer de l’électricité propre dans des centrales nucléaires du monde entier. Nous poursuivons également des travaux de prospection d’uranium sur l’ensemble du continent américain, en Australie et en Asie. Nos actions se négocient aux bourses de Toronto et de New York. Notre siège social est situé à Saskatoon, en Saskatchewan.

Tels qu’utilisés dans le présent communiqué de presse, les termes « nous », « notre », « nos » et « Cameco » désignent Cameco Corporation et ses filiales, y compris NUKEM Energy GmbH, sauf indication contraire.

Demandes de renseignements émanant des investisseurs :
Rachelle Girard
306 956-6403

Demandes de renseignements émanant des médias :
Gord Struthers
306 956-6593

 

Disclaimer: This is an unedited and minimally reviewed public mining company press release originally published at http://feeds.mwnewsroom.com/article/rss?id=2167228. We have linked to our knowledge base articles from within the content of this release in order to help explain some of the terminology used and provide continuity from previous and related news coverage. You can access more in-depth mining company project reviews on our site, as well a knowledge base of articles on mineral exploration, mining and geology-related topics.

About Staff @ Geology for Investors

Geology for Investors seeks to demystify mineral exploration and mining projects for mining company investors. All of our writers and contributors are experienced and educated in geology and the geosciences.